Historique

Le Foyer l'Etincelle En 1963, face à la pénurie de lieux d’accueil pour les personnes dites ‘infirmes’, une femme, Nicole BORIN, elle-même infirme moteur cérébral, décide de créer un lieu de travail et de vie pour 75 femme d’origine sociale défavorisée. L’esprit de l’époque était celui de l’exclusion : « Le combat que j’ai mené, avec l’aide de trois cents membres a été celui d’ouvrir ce foyer comme un « anti Mein Kampf ». C’est en 1972 que son projet voit enfin le jour, créé par le Comité Départemental de l’Oise pour le Foyer des Paralysés, situé en milieu urbain, à CREIL :

ESAT l'Etincelle

En 1976, la mixité est introduite au C.A.T. avec l’ouverture d’une section d’externes de 5 places composée d’hommes en situation de handicap.

En 1979, les directions du Foyer et du C.A.T. deviennent autonomes avec des autorités de contrôle et de tarification différentes (D.D.A.S.S. et D.D.I.S.S.).

En 1983, il est procédé à un remaniement des statuts et « le Comité Départemental de l’Oise pour le Foyer des Paralysés» devient l’Association Départementale pour les Handicapés Physiques » A.D.H.P., régie par la loi de 1901. En 1989, l’Atelier Protégé du Câble (AP CABLE) est créé.

En 1990, le Foyer met en place la mixité, et signe avec la D.D.I.S.S. une convention d’habilitation qui définit les prestations de l'établissement. L’effectif est arrêté à 60 personnes.

En 1991, le foyer crée une section occupationnelle pour les personnes ne pouvant pas intégrer le C.A.T., ou qui ne peuvent plus y travailler.

En 1997, création de chambres individuelles domotisées et de studios pour couples.

En 2002, un projet de foyer logements où le résident serait citoyen locataire est élaboré ; face aux difficultés rencontrées, il est ajourneé.

En 2005, le C.A.T et l'Atelier Protégé, renommés désormais E.S.A.T. et E.A. "Les Ateliers du Bois d'Halatte", déménagent et s’installent dans de nouveaux locaux de 6800 m2 sur le Parc Alata à Verneuil en Halatte. Création d’un projet d’extension du Foyer par un réaménagement des locaux laissés libre par le C.A.T.

En 2007, à l'emplacement des locaux libérés par le C.A.T, le Foyer engage un projet d'extension. Il porte sur la construction de 14 studios, dont 3 pour couples, assortie de celle de locaux collectifs de vie et d’activité, ainsi que la transformation des 4 chambres collectives restantes en chambres individuelles. Ce projet s’accompagne d’une extension de la capacité d’accueil de 4 places supplémentaires dont 1 en accueil temporaire.

En 2008, l’A.D.H.P. devient l’Association L'ETINCELLE. En mai 2011, à quelques semaines de son inauguration, l'extension du Foyer s’embrase dans un incendie accidentel.

Un nouveau projet est en cours de développement : reconstruire l’ensemble de l’établissement afin de répondre aux besoins et aux aspirations des personnes accueillies. L'association devenue « L'ETINCELLE » en 2008, gère aujourd’hui le Foyer ETINCELLE : et l’E.S.A.T. L'Etincelle.